Techniques culturales innovantes

Techniques culturales innovantes
Nous avons pris pour habitude de réaliser des cultures associées et des semis sous-couvert. Ces techniques sont elles vraiment innovantes? Ou ce sont des pratiques ancestrales remises au goût du jour.
Le semis sous couvert a pour but d'implanter nos prairies temporaires de fauche sous couvert d'une avoine ou d'un mélange d'avoine et de vesce. En d'autres termes, nous semons en même temps la culture que nous voulons récolter l'année du semis et la prairie qui restera pour les années suivantes. Cette méthode permet d'implanter les légumineuses de manière plus propres et de diminuer les frais de mécanisation et de carburant donc diminuer l'empreinte carbone.

Les cultures associées sont  souvent la combinaison d'une graminée et d'une légumineuse. Les légumineuses étant la source principale de protéines des herbivores de nos fermes. L'utilisation des légumineuses permet d'approcher l'autonomie protéique sur nos fermes sans avoir recourt à l'achat extérieur de concentré. Ces pratiques nous permettent donc d'améliorer le bilan carbone de notre ferme.
La culture associée de triticale et de pois , moissonnée au mois d'Aôut, nous permet de fabriquer un concentré fermier équilibré pour nos vaches fraîchement vélées.
La culture associée de triticale, avoine , pois, vesces est fauchée au mois de Juin pour réaliser les fourrages  des génisses.